Zéro Déchet

Zéro Déchet
Ambassadrice

lundi 29 avril 2013

Clafoutis aux pruneaux super léger et super bon (sans oeufs, beurre, sucre...)

Températures en baisse, dimanche gris... envie de thé et d'un entre-mets cocooning. C'est-à-dire tiède et doux. Sans pour autant plomber l'estomac. C'est parti pour un clafoutis aux pruneaux "new age".
Clafoutis aux pruneaux... visez la goutte à droite en bas... on salive?
C'est la fin de l'hiver, il faut aussi penser à vider les bocaux de conserve pour pouvoir les réutiliser quand la saison des fruits sera là. J'avais mis des pruneaux frais en pots, cuits et stérilisés en même temps dans leur propre jus avec le système Weck. Voilà une bonne idée pour les utiliser.
Mon joli pot Weck de conserve de pruneaux au naturel
Cette recette est très diététique, parce qu'elle ne contient ni oeufs, ni beurre, ni farine (juste de la "crème de riz"), ni sucre (du miel d'acacia). On peut donc ne manger l'esprit léger. Mais alors qu'y a-t-il dedans, dis-donc? Hé, hé... surprise!

Recette du Clafoutis aux pruneaux super léger et super bon(www.valesavabien.blogspot.ch, tous droits réservés)

  • 300 g de tofu soyeux: voilà l'ingrédient magique!
  • 1,5 dl de lait d'amande
  • 1 cs de miel d'acacia
  • 30 g de crème de riz (une farine de riz déjà cuite)
  • 50 g de purée d'amandes blanches
  • 1 cc de rhum blanc
  • 1 cc d'extrait de vanille
Mélanger soigneusement tout ce beau monde.

Poser les pruneaux dénoyautés au fond d'un plat allant au four et recouvrir du mélange au tofu.

Enfourner à 180 degrés pour 15 minutes, puis encore 45 minutes à 150 degrés.

Servir tiède. Pour adoucir un peu, saupoudrer de sucre de coco à la dégustation.

Après avoir fait des yeux ronds (du tofu? hein?), mes hommes ont finalement terminé le plat! Objectif atteint et recette adoptée!

Je me suis inspirée du petit livre de Clémence Catz intitulé "Tofu soyeux" aux éditions La Plage. C'est celle de son far aux pruneaux, visible sur le site de l'éditeur. Elle utilise des pruneaux déshydratés trempés dans de l'eau chaude, de la fécule de maïs et du sirop d'agave à la place. J'ai adapté en fonction de mes réserves...

2 commentaires:

  1. J'ai du tofu soyeux, plus un grain de sucre mais du miel, et il fait moche comme tout aujourd'hui... je crois bien que ta recette va embaumer ma cuisine très très vite... ! Merci et belle journée :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors Flo, c'était bon? J'ai aussi découvert ton interview sur le blog de Carine et j'ai eu beaucoup de plaisir à te lire. Ton approche de la nourriture qui nourrit autant qui alimente me parle!
      Je serai bien contente si ton livre devient "e" pour le recevoir enfin... je comprends maintenant pourquoi il n'arrive pas après avoir passé commande il y a plusieurs mois.
      Au sujet de l'article que tu prépares sur le droit à l'alimentation, tu connais certainement le livre de mon compatriote Jean Ziegler "Destruction massive - Géopolitique de la faim" Ed. Seuil? Cela me rappelle qu'il y a bien des années, j'avais fait un séminaire (une sorte de travail personnel de recherche) durant mes études de géographie sur la très inégale répartition des ressources alimentaires et sur l'aide au développement utilisée comme "arme alimentaire". Bon, cela remonte loin (années 90), mais à l'époque, on ne parlait pas encore du droit à l'alimentation. On décryptait les mécanismes à l'oeuvre et on dénonçait, c'est tout. Je serai donc très intéressée à te lire, même si je ne suis pas juriste!

      Supprimer

Votre avis...